Vivre à Castelnau d'Auzan

vie quotidienne dans un petit village du Gers en Gascogne
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 revue de presse

Aller en bas 
AuteurMessage
Jos van der Woude

avatar

Nombre de messages : 58
Age : 73
Date d'inscription : 26/10/2006

MessageSujet: Merci   Sam 5 Mai - 14:08

C'est très bien la liberté de la parole.

Merci pour la mise sur le forum des articles de presse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lecastel.eu
Geneviève
Admin
avatar

Nombre de messages : 167
Date d'inscription : 06/05/2006

MessageSujet: Re: revue de presse   Sam 5 Mai - 13:31

bonjour!
alertée par le mail de l'Invité, j'ai fait un gros effort pour un samedi: un petit tour sur le site de Sud Ouest, que je fréquente peu, ça prend du temps...
voici la pêche du jour:

http://www.sudouest.com/050507/reg_gers.asp?Article=050507aP399179.xml
SUDOUEST.COM / Accueil / Gers


CASTELNAU-D'AUZAN. --Le promoteur hollandais du Castel va modifier son projet suite au référé défavorable du tribunal administratif. Mais sa patience a des limites

« Un peu surpris »
:Recueilli par Gwenaël Badets

Jean-Luc Couerbe est le « project manager » du promoteur hollandais Procapital. Depuis Castelnau-d'Auzan, il supervise l'avancée du Castel, cette résidence pour retraités d'Europe du Nord.
Pour « Sud Ouest », il revient sur la suspension de la carte communale _qui donnait le feu vert au Castel_, par le tribunal administratif de Pau (« Sud Ouest » du 3 mai).
« Sud Ouest ». La carte communale était la condition sine qua non pour que vous obteniez un permis de construire. Quelles sont les conséquences de sa suspension ?
Jean-Luc Couerbe. Un promoteur ne peut être que positif, sinon il ne ferait jamais rien. Cela dit, nous sommes un peu surpris par rapport à ce que la DDE nous avait annoncé comme étant « une carte communale béton ».
De fait, les attaques portées contre le projet se sont appuyées sur des points qui relèvent de la responsabilité de la conception de ce document d'urbanisme. Par exemple, le commissaire enquêteur avait fait des suggestions qui n'ont pas été suivies. Et le juge a relevé cela. Un autre argument retenu est la proximité du Castel avec la zone Natura 2000.

« Nous risquons de modifier notre projet pour nous éloigner des zones d'intérêt écologique »

Dans cette situation, comment Procapital compte-t-il réagir ?
Notre réaction, c'est de dire : on va travailler plus vite, et plus fort. Le maire de la commune, Philippe Beyries, a rendez-vous la semaine prochaine à la préfecture, pour élaborer une nouvelle carte communale qui tiendra compte de toutes les recommandations du commissaire enquêteur. Et de notre côté, nous risquons de modifier notre projet pour nous éloigner des zones d'intérêt écologique.
Concrètement, quels sont les changements que vous comptez apporter ?
Nous partons de l'idée de donner raison aux opposants et de tenir compte de leurs reproches, en réduisant la surface du Castel pour nous écarter des zones d'intérêt faunistique et floristique. Nous aurions été disposés à faire cela bien en amont, si nous avions en face de nous des gens prêts à discuter autour d'une table. Mais pour nos détracteurs, c'était « tout ou rien ».
Cela dit, nous allons quand même essayer de rentrer en contact avec eux, pour trouver un compromis. À la fois sur la protection de la nature, et sur le développement économique. Car si rien n'est fait, Castelnau-d'Auzan est mort dans dix ans.

« C'est un frein au projet, mais ce n'est pas cela qui va l'arrêter » Ce contretemps ne risque-t-il pas de faire prendre à votre projet un retard insurmontable ?

En partant sur une nouvelle carte communale, le calendrier que nous nous étions fixé la semaine dernière ne devrait pas être trop chamboulé. À savoir un lancement des enquêtes publiques en septembre (notamment la loi sur l'eau), pour l'obtention d'un permis de construire en 2007.
En revanche, nous avons écarté la solution de nous pourvoir en cassation contre la suspension en référé. D'après nos études, cela prendrait des mois avant d'aboutir.
La patience de Procapital a donc des limites ?
Tout va se jouer dans les six prochains mois. Si nous n'obtenons pas de permis de construire en 2007, il est clair qu'il y aura une reconsidération fondamentale de notre présence ici.
À présent, nous souhaitons que les choses évoluent rapidement, et positivement. La suspension de la carte communale est certes un frein au projet, mais ce n'est pas cela qui va l'arrêter.




===============
Lire aussi
Les opposants changent de nom, pas de ton
[SUD OUEST 05/05/07]
http://www.sudouest.com/050507/reg_gers.asp?ArticleRet=050507aP399179.xml&Article=050507aP399178.xml
SUDOUEST.COM / Accueil / Gers

Les opposants changent de nom, pas de ton

Les détracteurs du Castel changent de nom, mais pas de ton. Lors de sa récente assemblée générale, Pharaonisme et tartarinades est devenu le Comité de défense de l'environnement et des intérêts de la commune de Castelnau-d'Auzan. Pour le reste, le bureau demeure le même (Christian Druillet président) et la stratégie ne change pas non plus : alliance avec la Sauvegarde du Gers en Gascogne, les Amis de la Terre et l'Uminate.
Concernant la possibilité d'une modification du projet avancée par Jean-Luc Couerbe, les opposants se disent « ravis de savoir qu'au moins une partie du site est reconnue à préserver ». Mais ils se demandent « qui doit décider d'un document d'urbanisme ? La commune ou le promoteur ? ». Sans attendre d'être sollicité pour engager des pourparlers, le comité compte organiser une soirée-débat fin juin. Mais les opposants s'avouent « sceptiques quant à l'écoute dont nous pourrions bénéficier que ce soit du côté de la mairie ou du promoteur ».

==============
par ailleurs, j'avais relevé hier dans la dépêche:

Castelnau-d'Auzan :
Coup de frein au Castel
Le juge des référés du tribunal administratif de Pau vient de suspendre la carte communale qui donnait le feu vert a la réalisation, du «Castel », sur la commune de Castelnau-d'Auzan. Ce document d'urbanisme avait été voté par le conseil municipal auzanais, puis approuvé par le préfet, le 12 février. Cette décision de justice implique la non-constructibilité. La municipalité conduite par le maire Philippe Beyries va se pourvoir en cassation. Avec «Le Castel », auquel s'oppose une association locale que ne peut que satisfaire la décision du juge palois, Castelnau-d'Auzan souhaite <se développer» en accueillant plusieurs centaines de couples «nordiques» retraités, propriétaires de maisons ou d'appartements, que se prépare à construire une société de promotion hollandaise. Reste à savoir si la décision du juge palois va constituer un... simple coup de frein à ce projet ou si elle en deviendra le coup d'arrêt.
==========

Ouf!!
Bonne lecture!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://auzan.net
invité
Invité



MessageSujet: revue de presse   Sam 5 Mai - 13:10

Sud Ouest 5 mai:

Citation :
Les opposants changent de nom, pas de ton

Les détracteurs du Castel changent de nom, mais pas de ton. Lors de sa récente assemblée générale, Pharaonisme et tartarinades est devenu le Comité de défense de l'environnement et des intérêts de la commune de Castelnau-d'Auzan. Pour le reste, le bureau demeure le même (Christian Druillet président) et la stratégie ne change pas non plus : alliance avec la Sauvegarde du Gers en Gascogne, les Amis de la Terre et l'Uminate.

Pourtant, les Tartarins, ça leur allait si bien!!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: revue de presse   

Revenir en haut Aller en bas
 
revue de presse
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Revue de presse décembre 2010
» Revue de presse Janvier 2011
» Revue de presse Mars 2011
» Revue de presse août 2012
» Revue de presse juin 2008

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vivre à Castelnau d'Auzan :: Auzan Demain-
Sauter vers: