Vivre à Castelnau d'Auzan

vie quotidienne dans un petit village du Gers en Gascogne
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 intercommunalité

Aller en bas 
AuteurMessage
PATRIK
Invité



MessageSujet: pourquoi mezin?   Lun 10 Nov - 17:10

A mon tour je repose la question pourquoi Mezin, quel est l'intérêt? Je ne savais pas que la population de Castelnau d'auzan allaient faire ses courses ou tout autre achat? ou encore participent à la vie associative de Mezin? C'est tout simplement de la curiosité, pourquoi?
Revenir en haut Aller en bas
marc
Invité



MessageSujet: plus clair?   Ven 17 Oct - 14:58

dans la depeche du 17 octobre un début d'explications (désolé, c'est unpeu long)

Communauté de communes : « Pas de mariage forcé ! »

«Nous ne voulons pas être les «malgré nous» de l'intercommunalité.» La formule choc est de Gérard Bézerra, le maire de Montréal-du-Gers et résume assez bien la position adoptée par les six communes du canton qui ont décidé de ne pas s'engager dans le projet de communauté de communes porté par onze communes voisines dont celle d'Eauze. Leur souhait à eux: rejoindre en Lot-et-Garonne la communauté de communes de Mézin. L'affaire qui agite les élus locaux depuis des mois et des mois a atteint un paroxysme au cours d'une récente réunion organisée par le sous-préfet de Condom, chargé de convaincre les frères ennemis a faire cause commune (lire ci-dessous). Les raisons du refus? Elles n'auraient rien de politique» affirment les intéressés qui réfutent la thèse d'un antagonisme entre Gérard Bézerra, le maire de Montréal-du-Gers et Michel Gabas, le maire d'Eauze. «S'il ne s'agissait que de cela, nous l'aurions surmonté » assure Philippe Beyries, le maire de Castelnau-d'Auzan. Le maire de Montréal, Gérard Bézerra avance des raisons plus concrètes: les six dissidents ne sont pas d'accord avec le mode de représentativité proportionnelle que voudraient les communes regroupées autour d'Eauze (un nombre de délégué qui dépend du nombre d'habitants dans chaque commune) ; ils ne veulent pas non plus d'une taxe professionnelle unique (TPU) et exigent que la voirie fasse partie des compétences obligatoires de la future communauté. Surtout, ils résistent à la pression de l'Etat qui voudrait forcer le mariage entre les communes des deux cantons (lire ci-dessous). «Nous avons délibéré et nous sommes plus de 70 élus à avoir choisi Mézin » explique Gérard Bézerra pour qui ce choix est tout aussi rationnel que pourrait l'être un mariage avec Eauze. « Cinq d'entre nous sont limitrophes du Lot-et-Garonne.
Notre choix est raisonné et raisonnable» expliquent les maires qui ont décidé de tenir tête à l'autorité et affirme que leur solution va dans l'intérêt de leurs populations.
D.A.

1-Larroque-sur-l'Osse, Lauraët, Castelnau-d'Auzan, Montréal-du-Gers, Fourcès et Labarrère.

Eauze ne veut pas être pénalisé par le choix de Montréal
Michel Gabas, le maire d'Eauze est clair: «Tous les élus sont libres de leurs choix, mais les onze communes que nous sommes et qui portaient ce projet ne devraient pas être pénalisées par le choix des six communes autour de Montréal» estime-t-il. Le noeud du problème réside dans la volonté de l'État de créer des communautés de communes partout où il n'y en a pas. Deuxième contrainte: constituer des communautés de communes suffisamment fortes (en population) pour qu'elles ne soient pas condamnées à l'endettement. Cette zone du département est une zone blanche '>. Depuis deux ans, le sous-préfet de Condom a multiplié les démarches pour inciter les communes du secteur à se regrouper. Le 1er janvier prochain, la loi de finances de 2007 entrera en application et les communes seules se verront privées des aides accordées aux collectivités situées en « zones de revitalisation rurale» (tout le Gers sauf Auch et L'Isle-Jourdain). Conséquence, les entreprises ne bénéficieront plus des abattements fiscaux auxquels elles avaient droit. Le préfet du Gers n'a pour l'instant nullement l'intention d'autoriser les onze communes autour d'Eauze à constituer leur communauté, pas plus qu'il n'accordera aux six dissidents de partir avec Mézin. Au pire, il peut même user de la manière forte, à savoir instaurer un périmètre et faire voter les communes concernées, la majorité qualifiée des deux tiers suffisant à faire passer le projet.« Pour l'instant assure Bernard Pouget, le préfet n'a nullement l'intention d'appliquer cette méthode.» Reste le dialogue, manifestement de plus en plus difficile au furet à mesure que le temps passe. Les arguments avancés par les six communes autour de Montréal ne paraissent pas très solides aux yeux des autres protagonistes: plusieurs structures intercommunales existent déjà entre ces deux pôles, ne serait-ce que pour l'eau ou le patrimoine archéologique... Pas assez semble-t-il pour convaincre.
Revenir en haut Aller en bas
Gribouille



Nombre de messages : 53
Date d'inscription : 18/06/2006

MessageSujet: encore!   Mer 15 Oct - 14:14

sud ouest 15 octobre
je re pose la question: quel avantage pour Castelnau d'Auzan de se tourner vers Mézin plutôt que vers Eauze?
Y a t il une raison autre que politique?
En parle t on dans les autres journaux locaux (la depeche, le petit journal)? qu'en dit on??

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gribouille



Nombre de messages : 53
Date d'inscription : 18/06/2006

MessageSujet: suite   Mar 14 Oct - 11:53

sud ouest 14 octobre

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gribouille



Nombre de messages : 53
Date d'inscription : 18/06/2006

MessageSujet: extravagant   Jeu 9 Oct - 12:22

sud ouest, ce matin....
je n'ai rien à dire, mais ça me semble extravagant
j'espère qu'un responsable municipal saura nous expliquer le pourquoi d'une telle décision??

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MICHEL G
Invité



MessageSujet: Intercommunalité   Mer 8 Oct - 17:36

C'est avec amertume et déception que je vois s'éloigner une intercommunalité liant les deux cantons d'Eauze et de Montréal.Notre bassin de vie,notre territoire ont tout à gagner à travailler ensemble sur des projets créateurs de richesses (tourisme,viticulture,archéologie).Aujourd'hui après les décisions des villes de Montréal et de Castelnau,nos destins vont se séparer malgré les évidences historiques et géographiques.L'histoire prouvera que nous avions tort.
Revenir en haut Aller en bas
Gribouille



Nombre de messages : 53
Date d'inscription : 18/06/2006

MessageSujet: ordre du jour ?   Mer 8 Oct - 12:37

il semblerait que oui?
qui le sait, à part sud ouest? (7 octobre)


on aimerait savoir..... ce qui a motivé le vote...??
les auzanais, encore les derniers informés?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gribouille



Nombre de messages : 53
Date d'inscription : 18/06/2006

MessageSujet: intercommunalité   Jeu 2 Oct - 11:17


est-ce à l'ordre du jour du conseil municipal du vendredi 3 octobre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: intercommunalité   

Revenir en haut Aller en bas
 
intercommunalité
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vivre à Castelnau d'Auzan :: Auzan Demain-
Sauter vers: