Vivre à Castelnau d'Auzan

vie quotidienne dans un petit village du Gers en Gascogne
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Réponses aux questions recues par courrier

Aller en bas 
AuteurMessage
couerbe



Nombre de messages : 26
Age : 48
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Réponses aux questions recues par courrier   Lun 4 Déc - 13:52

Ces réponses seront disponibles sur papier lors des journées portes ouvertes.

Utilisation et exploitation de la surface commerciale de 290 m2?
Quels seront les magasins intégrés dans le Castèl ou quels types de commerces?
Par rapport à ceux-ci, y aura-t-il des nouveaux commerces dans le village?
Quelles sont les opportunités à saisir en terme de création de commerce sur le site ?
La Municipalité a fortement recommandé au promoteur de privilégier les commerçants locaux.

Le promoteur dans son projet a crée un espace commercial divisible.

Cet espace commercial est réservé en priorité aux commerçants locaux désirant une ‘‘dépendance’’ sur le projet ou a toute idée de commerce présenté par les Auzanais.

Les jeunes pourront bénéficier de facilités.

Dans tous les cas le promoteur qui n’est pas un Opérateur n’a pas vocation a exploiter lui même cet espace et ne pourra pas faire concurrence aux commerces Auzanais déjà présents.

Le promoteur est prêt à conclure une convention à ce sujet.

Les seuls commerces qui seront crées dans le village seront ceux que voudront créer les Auzanais

Comme écrit précédemment, le promoteur n’a pas vocation à créer des commerces.

Le seul commerce défini dans le projet est un nettoyage à sec (Madame Bonacieux) qui sera en dehors de l’espace commercial prévu pour les commerçants Auzanais existants. Un exploitant Auzanais est le bienvenu.

Toutes les opportunités sont à saisir dans la mesure ou elles respectent la légalité.

Il n’y a pas d’apriorismes et toutes les propositions seront étudiées attentivement en concertation avec la ou les personnes porteuses de proposition.

Energies renouvelables, panneaux solaires?
Bio-Énergie, matériaux de construction écologique?
Ces interrogations ont faits l’objet d’une longue réflexion.
Au plan énergétique il a fallu y concilier l’aspect esthétique.

Il n’a donc pas pu être possible d’insérer des panneaux thermiques solaires en toiture en raison des orientations des façades principales de chaque maison.

Un ‘’champ’’ de panneaux n’est pas non plus envisageable pour des questions esthétiques mais également en raison des pertes calorifiques sur les longueurs de tuyauteries a enterrer.

Pour ces raisons le choix s’est porté sur 2 axes:

- Utilisation de pompe à chaleur a coefficient de performance très élevé.

- Système constructif à très forte isolation thermique. Pour exemple une maison de 160 m2 a besoin de 6 kilowatts de puissance calorifique uniquement et va donc consommer 2 kilowatts électriques dans son besoin maximum.

Bio-Énergie:

Le chauffage bois, sciure, copeaux présentent des désavantages. Coûts de l’investissement et d’exploitation. Par ailleurs la disponibilité de ressources n’est pas totalement reconnue et conflictuelle entre ‘’protéger la nature’’ et couper le bois pour le chauffage. Le chargement automatique de chaudière bois reste viable sur le plan industriel (usine et gros consommateur) mais ne l’est pas au plan individuel. Il faut également prévoir des volumes de stockages importants qui ne peuvent s’intégrer dans un habitat individuel normal.

Il en est de même pour les panneaux solaires voltaïques qui nécessitent une zone de stockage (batteries) très importante.

Eoliennes : deux handicaps majeurs, le gisement (vent) n’est pas présent de façon suffisante et les possibles nuisances engendrées (bruit, accord de la collectivité, esthétique, ……).

Matériau de construction : Il a été privilégié des matériaux de construction ‘’locaux’’. Briques, tuiles, ….. Les menuiseries extérieures seront bois. Le PVC ne sera pas utilisé.

Comment va se faire l’alimentation en eau potable?
A quel prix ?
A l’échéance 2009, 2010 la règlementation interdira l’exploitation de sources non sécurisées en raison de l’infiltration des nitrates.

De ce fait une partie des ressources communales ne pourront plus être exploitées.

Ajouté au déficit actuel, la Municipalité a voté son adhésion au SAT (Syndicat Armagnac Ténarèze) qui sera effective a partir du 1er Janvier 2007.

Pour sécuriser ses ressources et inclure la commune de Castelnau dans son réseau de distribution, le SAT va procéder à un forage à 800 mètres de profondeur et construire un château d’eau.

L’alimentation de la commune et du projet se fera donc a terme par l’intermédiaire de ce nouveau réseau et par la continuité des sources qui pourront restées exploitables.

Le financement est réparti entre le SAT, le Promoteur pour 31% et les subventions.

A notre connaissance Mr. le Maire dans son bulletin municipal du mois de juillet a présenté un comparatif de facture qui démontre que le prix de l’eau de ne subira de variation significative.

Comment va se faire l’alimentation électrique du projet ?
EDF a d’ores et déjà élaboré un avant projet a partir du poste source de Montréal.

Une ligne moyenne tension sera installée a partir de ce poste source pour desservir les postes de transformation installés dans le périmètre du projet.

Le financement est pris en charge a 100% par le Promoteur.

Incidences sur le montant des impôts?
Quelle sera la part financière de la commune dans le projet?
Bien que cette réponse ne soit pas de notre compétence, la Municipalité a communiqué dans son denier bulletin que l’apport des taxes des résidents du projet assurera une balance positive annuelle importante.

Toutefois, seule la Municipalité peut s’engager sur cette réponse.

La part financière de la commune dans le projet du Castèl est égale à ZERO.

La part financière de la commune dans le PAE se décompose comme suit:

Restructuration des espaces publics (hors Castèl) pour un montant de € 600.000,- dont 57% est payé par le promoteur, une autre partie par les subventions, le solde par la commune. N’ayant pas connaissance du montant des subventions, nous ne connaissons pas la part communale. La fin de réponse est à demander à Mr. Le Maire.

Participation aux frais d’infrastructure au prorata de la SHON construite dans l’emprise du PAE.

Le montant définitif de cette participation n’est pas encore connu de nous même, mais doit s’approcher de € 90,- par m2. La commune bénéficie dans le cadre de construction de logements sociaux d’une réduction de 50% de sa participation.

Nous ne savons pas si elle est dans l’obligation de construire.

Si la commune ne construit pas dans l’emprise du PAE, elle n’a aucune participation financière à l’exception de celle citée plus haut, mais qui nous rappelons ne bénéficie pas au promoteur mais aux Auzanais uniquement.

Avons-nous prévu des systèmes individuels de récupération d’eau de pluie?
Au stade de conception actuel, il n’est pas nécessaire de mentionner ce système lors du dépôt de permis de construire.

En revanche le coût relativement modique (€ 2.000,- environ) d’un tel système en fait un principe très intéressant en regard de l’économie réalisée a moyen terme par les utilisateurs.

Nous ne pouvons l’imposer, mais Il sera systématiquement proposé en développant les avantages qu’il présente aux futurs acquéreurs par rapport a:

Son coût et son amortissement.
La valeur ajoutée sur les économies d’énergie.
Le développement durable.
La gestion des ressources.

Quelles seront les infrastructures (facilités) mises à disposition des ‘’locaux’’?
Commerces, restaurants, service traiteur, piscines, routes, pistes cyclables, promenades, verdure, distributeur d’argent, facilités médicales & paramédicales, clubs, tennis.

Quels seront les emplois auxquels nous pourrons postuler?
Quels emplois seront disponibles pour les Auzanais et dans quel secteur d’activité ?
Il y aura deux genres d’exploitation sur Le Castèl.

L’une sera médicale & paramédicale et s’occupera en étroite collaboration avec la DDASS et les professions médicales locales et en respectant la réglementation française en ce domaine pour tout ce qui touche aux professions médicales.

L’autre s’occupera de la gestion du non médical.

Ces exploitants chercheront du personnel à partir de fin 2008, début 2009 leur personnel.

Pour des raisons d’efficacités ils chercheront sur place: Personnel administratif, comptables, secrétaires, pédicures, personnel salon de beauté, coiffeurs, coiffeuses, maître nageurs, cuisiniers, personnel de restaurant, infirmières, masseurs médical, nettoyeurs, femmes à journée, électriciens, spécialistes domotique, jardiniers etc., etc..

Mais à notre opinion il ne faut pas uniquement se fixer sur les emplois de salariés. Il y aura un grand besoin d’artisans et commerçants indépendants.

Exemples: livraison à domicile d’abonnements hebdomadaires et journaliers de journaux, magazines, fleurs, légumes et fruits biologiques, jambons, fromages, poissons. Professeurs de tennis, de sport, de langues, de sculptures, de peintures, mosaïque, bouquet de fleurs, littérature etc. Ouverture de galerie d’art, magasin d’antiquités, pompe à essence, magasin de mode (par exemple deuxième main, les dames adorent cela, pour un prix modique elles font tourner les vêtements. Il faut juste une petit magasin agréablement décoré, une tasse de café et des amies pour bavarder et échanger. C’est fort à la mode et au porté de tout le monde).

L’épicerie vendra sans doute plus de délicatesses locales et étrangers, pourquoi pas importer ce que les étranger aiment bien manger et ce qui vient de chez eux.

Aux jeunes Auzanais de saisir leurs chances.

Les entreprises de construction seront-elles françaises ou étrangères?
Si étrangères les ouvriers seront-ils logés sur place et que feront ils le week-end?
Un appel d’offre international va être lancé

À ce jour nous ne pouvons pas savoir qui sera l’adjudicataire des travaux.

Que ce soit des entreprises française ou étrangère ne change rien à la question du logement des ouvriers, qui pour une part seront en déplacement hebdomadaire.

Le choix se portera sur le mieux disant (et non le moins disant) c'est-à-dire que tous les paramètres d’offre seront pris en compte y compris les infrastructures que les entreprises proposeront.

Il n’est pas prévu de logement sur le chantier, les entreprises devront se rapprocher des hébergements disponibles dans la région (Chambre d’hôtes, gîtes, hôtellerie,….)

Pour ce qui concerne leur occupation du week-end, nous sommes dans l’impossibilité de répondre à cette question.

En tant que proche voisin, est-il possible d’avoir une haie d’arbres ?
Oui, nous restons à votre disposition pour déterminer le lieu.

Sur Le Castèl il y aura beaucoup de verdure, donc pourquoi pas à des endroits choisis par des proches voisins.

Détérioration du chemin de Casterie?
Bien que ce chemin ne soit pas à l’origine de très bonne qualité, que les entreprises aient été informées du respect qu’elles se devaient vis-à-vis des riverains , nous ne nions pas que la circulation induite par les travaux a accéléré sa détérioration.

Dès la fin des travaux de restauration, nous remettrons ce chemin en état.

Avez-vous prévu une ou plusieurs entreprises de création et entretien des jardins privés?
Non.
Le promoteur n’a pas vocation à créer des entreprises.

Les services qui seront fournis au titre des conventions faites avec les acquéreurs, stipulent qu’ils auront accès à ce type de service.

La prestation en elle-même sera rendue soit en interne par la création des emplois qui seront fait, soit en externe par des sociétés déjà existantes.

Ces réflexions font parties des contacts que nous avons avec la Municipalité afin que les services ou entreprises existants soient prioritaires tout en tenant compte du développement et des besoins nécessaires crées par ces nouveaux espaces verts.

Si la création d’emploi pour ce type de services ne se fait pas en interne, il se fera implicitement par les sociétés existantes pour répondre à la demande.

Etes vous prêts a financer ou aider l’installation de nouvelles entreprises pour ce projet?
En principe non.
Il y aura des exceptions à notre choix et à condition que nous comblons ainsi un manque évident.

Nous devrons avoir confiance en notre partenaire Auzanais et son programme et plan d’entreprise devra être plus bien.

Puis il faut une bonne raison et des circonstances particulières, parce que les banques soutiennent en général les bons plans d’entreprise.

Néanmoins, en principe oui, nous soutiendrons les Auzanais au projet intéressant et innovateur.

Quel projet environnemental?
La question est vaste.

Les nouveaux Auzanais seront sans doute des grands amateurs de verdure et de la nature.

Nous supposons qu’ils seront nombreux à se lier aux organisations locales de protection de la nature.

Toutes les mesures évoquées mais également exigées sont déjà prises:

Bassin d’orage pour la régulation d’eau de pluie.
Basin de rétention des hydrocarbures pendant les travaux.
Reboisement des zones déboisées.
Création d’espaces verts.
Respect de l’architecture.
Etude d’impact jointe aux dossiers administratifs.
Il n’y a pas d’utilisation d’énergie a risque de pollution (fuel).
La périphérie de l’emprise du projet reste boisée.

Le Castèl mettra beaucoup d’effort à créer sur site un environnement sain et vert (haies, arbres, buissons, le tout aussi naturel que possible).

Cela étant, nous restons a l’écoute de toute suggestion.

Ne pensez vous pas qu’un projet aussi important aurait mérité une complète information envers les Auzanais?
Nous avons, au mois de Juillet invité les Auzanais pour une présentation du projet. Devant le manque de participant, nous avons été dans l’obligation de la suspendre.

Devant cet état de fait, nous avons réfléchi pour refaire une présentation de type porte ouverte, avec invitation personnalisée pour, nous l’espérons, mobiliser plus d’Habitants.

Cette approche laisse a chacun le libre choix de venir au jour et à l’heure qui lui convient.

Nous avons également mis a profit ce temps pour que la présentation soit la plus complète possible.

Envisagez vous un referendum?
Cela n’est absolument pas de notre compétence.
Actuellement il nous semble que les Auzanais n’envisagent pas de referendum.

Par ailleurs nous pensons que ce type de projet, ou construction d’usine, d’éolienne, d’implantation d’exploitation industrielle polluante, voir d’autoroute, ….. n’a jamais l’objet de référendum

Des locations seront-elles proposées aux habitants de Castelnau ?
Les villas et appartements sont dédiés à l’accession à la propriété.

Le bâtiment principal abrite 11 ‘’studios’’ (avec 2 chambres) destinés a la location pour une partie du personnel présent 24h/24.

Le gestionnaire des services aura tout à fait le droit de louer les studios disponibles.

En plus nous pensons que des investisseurs mettront leur acquisition en location.

Pour le moment l’ambiance dans notre village est malheureusement contre LES ETRANGERS, et en effet nous sommes nous même ‘’ des étrangers’’ (mais un peu intégrés et avec domicile de résidence)

Les nouveaux Auzanais seront aussi des résidents et ce titre ne ils ne différeront pas de votre statut.

Nous déplorons très sincèrement les incidents qui se produisent, liés pour la plupart à des rumeurs sans fondement.

Nous avons organisé ces journées portes ouvertes avec l’espoir d’y voir des Auzanais pour enfin démystifier ces rumeurs, même si les ‘’opposants’’ continueront a les véhiculer.

Il vous appartiendra, maintenant, de les croire ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Réponses aux questions recues par courrier
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le jeu des questions réponses
» s v p ,je veux des réponses sur ces questions.alah ijazikom
» Alzheimer : les réponses à vos questions
» ENSSIB - Questions / réponses
» Questions Réponses sur les Dinosaures

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vivre à Castelnau d'Auzan :: Questions sur le Castèl-
Sauter vers: